Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Entretiens de ValpréLes Entretiens de Valpré

Les ateliers thématiques

De 17h à 18h15, les ateliers sont des temps de réflexion en petits groupes (20 personnes maximum) dans une atmosphère conviviale. 12 thématiques différentes, sur le rapport au temps, sont proposées cette année.
1. Temps de travail, comment trouver l’organisation idéale ?

Le facteur temps est central dans l'entreprise : durée du travail imposé ou à la carte, RTT et autres heures de récupération, aménagement du temps de travail, 3x8, astreintes, durée des congés, repos dominical (un temps précieux à préserver ou concept d’un autre âge ?).... Mieux respecter les rythmes et besoins individuels peut-il renforcer motivation, fidélisation de ses collaborateurs ? L’adaptation du temps de travail peut-elle contribuer à prévenir le burn-out en permettant à chacun de réguler les périodes où il se sent plus fragile ? Avec Le télétravail, les rapports de confiance se substituent au contrôle traditionnel du temps de travail sans altérer la performance, est-ce une solution à encourager ?

Christine PLACE, DRH du Groupe Boiron

Fabienne AUTIER, professeur à l’EM Lyon

2. "Digital-détox"… quand il faut prendre le temps de se déconnecter !

Les nouvelles technologies font gagner du temps, peuvent accélérer la communication, l’accès à l’information, aux services de la vie courante. Internet est partout y compris dans les avions, les trains, sur son téléphone et certains objets connectés, il est accessible 24/24h. Le temps passé en ligne est en progression constante. On privilégie parfois les échanges à distance plutôt que des échanges interpersonnels plus performants. Des études montrent que le digital peut devenir une source d’addiction et avoir des conséquences dommageables sur la santé. Des séminaires de digital-détox voient le jour. Depuis janvier 2017, une loi à la déconnection s’impose aux entreprises qui doivent négocier sur le sujet. Quand les managers ont l’impression que leurs collaborateurs -ou eux-mêmes- perdent en ligne plus de temps qu’ils n’en gagnent, quand ils répondent à leurs mails professionnels -ou en adressent- même le week-end, comment retrouver le juste équilibre ? 

Pierre DURIEUX, secrétaire général de Lazare

Bernard GLOPPE, dirigeant de la société Temps-Gagnant

3. Le développement personnel, un temps bien investi pour l’entreprise ?

Prendre le temps d’un travail sur soi pour mieux communiquer, pour libérer sa personnalité, pour renforcer confiance en soi ou leadership, peut rendre plus performant, plus adaptable, plus engagé. Du temps qui profite à l’entreprise et au collaborateur.

Le développement  personnel peut aussi conduire à de profondes remises en cause qui ont un impact non maîtrisable sur le travail au quotidien. L’entreprise doit-elle encourager ce temps personnel accordé dans le cadre professionnel ? Si le retour positif du développement personnel n’est pas immédiat, quelles peuvent en être les conséquences ?

Flavienne SAPALY-PENJON, coach à Lyon ayant fondé l'Académie de coaching de Paris

Delphine LEFEBVRE, présidente de l’entreprise Hôtel Mégastore

4. Alors le temps, c'est toujours de l'argent ?

La « dictature » des marchés, l’attente des actionnaires de résultats à court terme se traduisent parfois par des plans sociaux, des délocalisations…..  La priorité donnée à la performance financière n’est pas toujours comprise des salariés, de leurs représentants, et de la société civile.

Pourtant le risque de fixer des objectifs à trop long terme c’est de ne plus être suivi par ses actionnaires, de ne plus être financé par ses banquiers, de ne pas capter suffisamment de clients faute de compétitivité. Cette gestion peut être fatale à l’entreprise et indirectement à ses salariés. Quel est le bon arbitrage entre temps court des investisseurs « pressés » et temps long de l’entreprise ? Comment intégrer ce facteur-temps stratégique pour l’entreprise, dans le respect des intérêts de toutes les parties-prenantes ?

Julien REROLLE, fondateur de l’agence de notation financière indépendante Spread Research

Jean-Christophe JUILLIARD, directeur général de Limagrain (2016)

5. Emprunter les Chemins de l'Eglise, prendre le temps de se retrouver…

Trop occupé, débordé, surmené, quand on n’a plus de temps pour soi, la méditation et la prière peuvent-elles nous aider à nous retrouver ? Les pèlerinages (Chemin de Saint Jacques de Compostelle, Chemin de paix de Vézelay à Assise…), les retraites spirituelles (dans des sites religieux) sont de plus en plus prisés y compris chez les non-croyants qui éprouvent le besoin de se ressourcer. Quelles sont leurs motivations profondes et qu’en retirent-t-ils véritablement ? Le retour au temps pour Dieu peut-il favoriser le retour au temps pour l’homme souvent sacrifié dans une civilisation occidentale qui valorise le matérialisme, la consommation et l’entreprise au détriment du spirituel ou des autres besoins humains fondamentaux ?

Père Claude MARECHAL, assomptionniste

6. Le temps de l’école doit-il se libérer de toute immédiateté ?

L’école c’est le temps de l'apprentissage, de l’effort mais aussi des échanges, de la découverte des autres, du monde. L’école accompagne la construction, la maturation intellectuelle de chaque enfant ce qui demande du temps. L’arrivée d’internet a bousculé les modalités de transmission des connaissances et de communication entre les élèves… comment l’école doit gérer cette intrusion du virtuel et de l’immédiateté dans son univers jusque-là préservé ?

La possibilité de concentration intellectuelle des enfants n’est pas illimitée : ils doivent jongler entre temps de classe, temps après la classe, place des enseignements fondamentaux et des options, durée des journées scolaires et des vacances…  si les rythmes scolaires paraissent parfois plus adaptés aux parents qu’aux enfants, de multiples réformes ont été mises en œuvre sans succès. Faut-il laisser les « politiques » décider de la répartition du temps scolaire compte-tenu des enjeux humains ?

Claude ROSET, professeur d’anglais

Hugues DESOMBRE, pédopsychiatre, responsable du Pôle des Spécialités Pédiatriques Hopital Femme Mere Enfant Hospices Civils de Lyon

 7. Organiser la gestion de crise en entreprise : il est urgent d’en prendre le temps !

L’urgence d’une crise peut rendre réactif et efficace sous l’influence du stress et de la pression, mais elle peut aussi paralyser, tétaniser et ainsi aggraver la crise… Dans l’action, on n’a plus le temps de la réflexion, de mauvaises décisions non sans risque peuvent être prises… L’analyse des mesures à prendre, de la communication adéquate nécessite de prendre le temps de tout organiser en amont : dispositif de crise, répartition des rôles, cellule de crise, plan de communication, media-training, plan de contournement, test en réel…

Quels process et outils du monde médical -qui traite de l’urgence vitale- peuvent être utilement transposés à la gestion de crise en entreprise (plan de continuité d’activité en cas de crise sanitaire, de pandémie, de catastrophe naturelle, de site détruit…) ?

Florence DAUNIS, directrice générale adjointe de la fédération Handicap International

Anne CHATELAIN, présidente d’Audientur – Conseil en Management (Gouvernance Risque Compliance)

8. Le temps de la vie, un temps biologique et éthique…

Le temps de la vie a quasiment doublé au cours du XXème siècle, le nombre de centenaires sera décuplé d’ici 30 ans, les progrès scientifiques ne cessent d’allonger l'espérance de vie (hygiène, alimentation, vaccins, thérapies chimiques, pace-maker, cellules souches, peau imprimée en 3D…), d’autres prolongent le bon fonctionnement du corps humain (prothèses, greffes, puces informatiques) ou le rendent plus performant à des fins non médicales… De l'homme « prolongé » à l’homme « augmenté », pierres angulaires de l’idéologie « transhumaniste » au cœur des préoccupations éthiques, où fixer la limite et comment ? L’homme a-t-il toute légitimité pour allonger indéfiniment la durée de la vie humaine ? A l’inverse, vouloir raccourcir la durée de la vie, qui implique considérations médicales, spirituelles et déontologiques suscite également des débats de société… dans quel cadre cette liberté peut-elle être exercée ?Comment les biotechnologies modifient le rapport de l’humanité au temps ? L’homme a-t-il pris le pouvoir, grâce à certaines techniques, sur le temps ?

Blanche STREB, directrice de la recherche et de la formation d'Alliance VITA, pharmacienne

9. "Ô temps suspends ton vol" dans les jardins de Valpré…

 

Muriel BOTHIER, thérapeute psychosensorielle, le temps d’une promenade, en lien avec la méthode Vittoz

10. « Tout s’accélère ». Prendre le temps d’une séance de ciné-débat

La saturation temporelle née de l'accélération technologique et de la pression financière est devenue une question centrale pour l'entreprise et la société. A l'épuisement des ressources terrestres semble répondre l'épuisement des ressources psychiques des individus sous la pression d'un emballement exponentiel des communications et de la productivité.

Explorant en profondeur la question dans ses livres et ses conférence, Gilles Vernet propose au travers d'extraits de son film Tout s'accélère (www.toutsaccelere.com) sortie au cinema en 2016 de faire un pas de recul pour comprendre les raisons de cette accélération et les solutions pour renouer un rapport au temps plus serein.

Gilles VERNET, réalisateur du film projeté

11. Prier au quotidien: temps perdu pour le dirigeant ?

Le temps de la prière mais aussi le temps du silence est-il accessoire, obligatoire ou inutile dans la journée d’un chef d’entreprise ? Homme d’action par essence, pressé et souvent débordé, contraint de décider de plus en plus vite le chef d’entreprise doit-il prendre un peu, beaucoup de temps pour la prière (ou la méditation ?) : temps perdu ou temps gagné ?

Thierry VILLEMAGNE, gérant de Humanem Formation

En partenariat avec le cercle Saint Joseph

12. Dirigeants, quel juste rythme pour la transformation de l’entreprise ?

 

Guillaume BOUVIER, directeur de Kea & Partners

En partenariat avec Kéa

Retenez la date de la 16e édition
  • 17 novembre 2017 à Valpré, Lyon

 

Pour recevoir toutes les informations concernant la nouvelle édition, inscrivez-vous à l’infolettre :